LE SSG ET L’AFPC À LA DÉFENSE DES DROITS DES GBLT À LA CONFÉRENCE MONDIALE DE LA FIERTÉ À TORONTO

//LE SSG ET L’AFPC À LA DÉFENSE DES DROITS DES GBLT À LA CONFÉRENCE MONDIALE DE LA FIERTÉ À TORONTO

LE SSG ET L’AFPC À LA DÉFENSE DES DROITS DES GBLT À LA CONFÉRENCE MONDIALE DE LA FIERTÉ À TORONTO

La défense des droits de la personne et de lidentité des minorités sexuelles constitue un élément central des programmes et du mandat de la Fierté mondiale. Cette conférence cherche à mettre en exergue le travail des défenseurs des droits de la personne qui ont pour but daborder le grave problème de la violence dont sont victimes les minorités sexuelles. Nos militant(e)s y rencontreront leurs homologues de divers pays et s’ppuieront les uns les autres pour lutter en faveur de l’égalité sexuelle à travers le monde.

Bien trop de pays encore aujourdhui emprisonnent des membres des minorités sexuelles et ethniques, les torturent et les condamnent à mort. Certains retournent à des pratiques anciennes en criminalisant leurs identités dêtres humains, et qui plus est 81 pays ont adopté des lois contre lhomosexualité.

Les 10 pays suivants font de lhomosexualité un crime passible de mort :

Yémen : Selon de le Code criminel de 1994, un homme marié peut être condamné à mort par lapidation pour avoir eu des rapports homosexuels, être fouetté ou bien condamné à un an de prison. Pour les femmes, la sentence peut aller jusquà sept années demprisonnement.

Iran : Selon la loi islamique de la Charia, toute relation homosexuelle entre hommes peut être punie par une condamnation à mort. Les hommes peuvent être fouettés pour des actes moindres tels que sembrasser. Les femmes peuvent être flagellées.

Irak : Le code criminel de ce pays ninterdit pas expressément les actes homosexuels mais des personnes ont été tuées par des milices et condamnées à mort par des juges citant la loi islamique de la Charia.

Mauritanie : Tout homme de confession musulmane qui a des rapports homosexuels peut être lapidé jusquà la mort, selon une loi de 1984. Les femmes quant à elles sont condamnées à des peines de prison.

Nigéria : La loi fédérale classifie le comportement homosexuel comme un acte délictueux grave punissable dune peine demprisonnement, mais plusieurs états ont adopté la loi islamique de la Charia et imposé la peine de mort aux hommes. Une loi promulguée début janvier rend illégal aux gais, partout au pays, de se réunir ou de former un club.

Qatar : La loi islamique de la Charia sapplique uniquement aux musulmans qui peuvent être condamnés à mort pour toute relation hors mariage, quelle que soit lorientation sexuelle.

Arabie saoudite : Selon linterprétation que font les autorités de ce pays de la loi islamique de la Charia, un homme marié qui pratique la sodomie ou toute personne qui nest pas de confession musulmane qui pratique la sodomie avec un musulman, peut être lapidée à mort. Tout rapport sexuel en dehors du mariage est illégal.

Somalie : Le code criminel prévoit lemprisonnement mais dans certaines régions du sud de ce pays, les tribunaux islamiques ont adopté des lois moins rigides.

Soudan : Les triples récidivistes en vertu de la loi sur la sodomie peut être condamnés à mort. Les première et deuxième condamnations sont punissables de flagellation et demprisonnement. Les parties sud du pays ont adopté des lois plus souples.

Émirats arabes unis : Les avocats de ce pays et dautres experts nont pas la même interprétation de la loi fédérale, à savoir si elle impose la peine de mort en cas de relation homosexuelle consensuelle ou uniquement pour un viol. Dans un de ses récents rapports, Amnistie international déclare ne pas être au courant de condamnations à mort pour des actes homosexuels. Tout rapport sexuel en dehors du mariage est interdit.

Nous vous invitons à participer aux événements de votre ville commémorant la Fierté :

 

  • Fierté Calgary, du 22 août au 1er septembre

 

  • Fierté Halifax, du 17au 27 juillet

 

  • Fierté London (Ontario), du 18 au 27 juillet

 

  • Divers/cité (Montreal),du 28 juillet au 3 août

 

  • Fierté Ottawa, du 15 au 24 août

 

  • Semaine de la Fierté à Peel, du 11 au 19 juillet

 

  • Fierté Sarnia Lambton, le 9 août

 

  • Fierté Victoria juin 29 – juillet 6

 

  • Vancouver Pride Society, Défilé de lété le 3 août

 

  • Fierté Windsor, le 10 août

 

  • Fierté Moncton

 

  • Fierté Peterborough, du 13 au 20 septembre

 

  • Abegweit Rainbow Collectives , Î-P-É

 

  • Fierté Okanagan, du 9 au 16 août

 

Pour en savoir davantage, cliquez sur le lien suivant

Notre lutte à la défense des droits des minorités sexuelles et ethniques est loin dêtre finie. Nous devons continuer de leur apporter notre soutien et conserver les victoires que nous avons remportées. Nous ne devons accepter aucun retour en arrière. Il nous faut poursuivre le combat pour le mariage entre personne de même sexe, de meilleures conditions de travail et nos droits civils.

2016-12-04T20:50:47+00:00
X