Déclaration du SSG face au racisme

24 oct. 2020

 

Déclaration du SSG sur le racisme

Aidez le SSG à être meilleur

Les événements qui se déroulent à l'échelle mondiale ont porté le racisme systémique à des niveaux sans précédent. La violence exercée par les systèmes et les personnes non racialisées à l'encontre des personnes racialisées a effectivement déclenché une tempête dans la société.  Parallèlement à cela, une pandémie exacerbe les inégalités économiques et sociales.

En tant que syndicat, nous parlons à moult personnes qui ont été victimes de racisme, de discrimination et/ou de violence, et toutes conviennent que le statu quo doit changer. Le racisme ne devrait absolument pas avoir sa place dans notre monde, mais la réalité est qu’il existe et est bien parmi nous, et que s'il n'est pas maîtrisé, il va continuer de se répandre. Certes, des changements progressifs ont été constatés, mais ils ne sont tout simplement pas assez rapides. Il faut d'abord identifier chaque question à traiter. Ainsi, la dénonciation est la première étape -- nous devons en effet dénoncer et affronter le racisme dans tous les domaines de notre vie, puis prendre des mesures en vue de son éradication complète. Une fois ceci accompli, nous pourrons en parler et commencer à comprendre comment il est apparu et ce qui l’entretient.   

Dans cette tâche, nous devons reconnaître que ces événements non seulement sont personnels mais aussi qu’ils sont la source de dommages à titre individuel – il nous faut respecter la vie privée de chacun et chacune. Ce que nous faisons et la façon dont nous pensons ont de graves conséquences. Nous devons nous efforcer de faire preuve de sagesse dans ce que nous choisissons de discuter et dans la manière dont nous engageons cette conversation.

La peur est étroitement liée au thème du racisme, soit la crainte de dire ce qu'il ne faut pas dire et de ses éventuelles représailles. Cependant, nous ne pouvons pas laisser la peur nous empêcher de faire ce que nous savons être juste. Personne n'a toutes les réponses, mais si nous essayons de nous pousser nous-mêmes et de pousser nos communautés, nous pouvons aller dans la direction de ce qui est juste et bon. Certes, il y aura des erreurs, mais ce qui importe le plus, c'est la façon dont nous réagissons à ces erreurs. Le SSG encourage tout le monde à s'engager dans un dialogue ouvert et respectueux, si vous avez des questions à poser. Le racisme, la discrimination, l'intimidation et le harcèlement se développent tous dans l'ombre. Il est important de faire la lumière sur ces comportements, mais une lumière sans discussion peut aussi être aveuglante.     

Le Comité de l’équité du SSG