Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

6 déc. 2019

Aujourd'hui, le 6 décembre 2019, souligne le triste anniversaire des 30 ans de la tragédie de l'École Polytechnique de Montréal où 14 femmes ont trouvé la mort pour simple raison qu'elles étaient....des femmes. Nous nous souvenons :

Geneviève Bergeron 

Hélène Colgan

Nathalie Croteau

Barbara Daigneault

Anne-Marie Edward

Maud Haviernick

Barbara Klucznik Widajewicz

Maryse Laganière

Maryse Leclair

Anne-Marie Lemay

Sonia Pelletier

Michèle Richard

Annie St-Arneault

Annie Turcotte

 

Malgré les pas de géants qui ont été fait au cours des dernières année, la violence faite aux femmes au Canada est toujours synonyme de :

  • Plus d’une femme sur trois a déjà subi de la violence familiale durant sa vie.

  • Le taux d’homicide touchant les femmes autochtones est six fois plus élevé que celui des autres femmes.

  • Le nombre de personnes ayant un handicap qui sont susceptibles d’avoir été victimes de violence conjugale est entre 50 % et 100 % plus élevé que chez les personnes n’ayant aucun handicap.

  • Environ tous les six jours, une femme est tuée par son conjoint.

  • Les femmes transgenres sont presque deux fois plus susceptibles d’être victimes de violence que les femmes cisgenres.

Poursuivons le travail amorcé pour nous assurer que nos lieux de travail et nos communautés sont sûrs et exempts de la violence fondée sur le sexe.