Information sur la grève

Le 27 février 2020, l’Alliance de la Fonction publique, par l’entremise de son président national, Chris Aylward, a autorisé la tenue de votes de grève pour les membres des groupes PA, SV, TC et EB. La période de grève se tiendra du 16 mars au 7 mai 2020 partout au pays.

Pour obtenir un mandat de grève, il faut que 50 % + 1 des membres d’une même unité de négociation (p.ex. PA, SV, TC ou EB) se prononcent en faveur de la grève. Cela signifie donc que les quatre groupes pourraient potentiellement se retrouver en grève en même temps!

Il est important de souligner qu’un vote de grève n’entraîne pas automatiquement une grève. Cela dit, un mandat de grève fort, donc un haut pourcentage de vote en faveur de la grève, est un moyen de pression puissant et constitue la meilleure façon de conclure une entente rapidement.

Il n’en demeure pas moins qu’une période de grève amène son lot d’inquiétude et d’incertitude et mieux vaut se préparer maintenant. Vous trouverez ci-bas une liste de questions fréquemment posées qui répondront, nous l’espérons, à la plupart de vos questions.

N’hésitez pas à communiquer avec votre section locale et votre bureau régional de l’AFPC ou le bureau national du SSG.

 

Oui. L’AFPC tient absolument à ce que ses membres soient bien informés et prêts en cas de grève. L’Alliance a déjà commencé à offrir des cours de préparation à la grève dans l’ensemble du pays et d’autres s’ajouteront. Vous pouvez consulter la section Éducation de votre bureau régional pour voir quand ces cours sont offerts.

Les places à ses cours étant limitées, l’AFPC nous a informé que les sections locales pouvaient faire une demande afin de recevoir le cours spécifiquement pour ses membres. Contactez votre bureau régional pour plus de détails. 

Si l’AFPC reçoit un mandat de grève et qu’elle n’arrive pas à conclure d’entente à la table, le président national de l’AFPC peut autoriser le déclenchement de la grève.

Différentes mesures de grève sont alors possibles, telle que la grève générale, et seule la direction de l’AFPC a l’autorité de choisir quelles mesures seront utilisées, à quel endroit et pendant combien de temps.

Le Règlement 6 des Statuts de l’AFPC décrit les modalités de versement des indemnités en cas de grève.

Essentiellement, pour avoir droit à une indemnité de grève, il faut participer à la grève pendant au moins quatre heures chaque jour.

Si vous travaillez habituellement au moins 20 heures par semaine, vous aurez droit aux montants suivants :

Région de travail Par jour Maximum par semaine civile
Yukon  103,20 $  516,00 $
Territoires du Nord-Ouest  117,35 $  586,75 $
Nunavut  141,00 $  705,00 $
Ailleurs au Canada  75,00 $  375,00 $

 

Si vous travaillez habituellement moins de 20 heures par semaine, vous avez droit aux montants suivants :

Région de travail Par jour Maximum par semaine civile
Yukon  72,24 $  361,20 $
Territoires du Nord-Ouest  82,15 $  410,75 $
Nunavut  98,70 $  493,50 $
Ailleurs au Canada  53,00 $

 265,00 $

 

En cas de grève stratégique, c’est-à-dire un arrêt de travail d’un maximum de deux semaines observées par 10 % ou moins des membres de l’unité de négociation, l’indemnité de grève sera égale à 60 % du salaire brut des membres.

L’Élément national du SSG ne bonifie pas les indemnités de grève. Toutefois, les sections locales du SSG peuvent décider de bonifier l’indemnité de grève versée à leurs membres.

Les membres qui sont en congé annuel, en congé de maladie ou en congé pour accident de travail, qui touchent des indemnités d’accident du travail ou qui bénéficient d’autres congés payés ne sont pas admissibles à une indemnité de grève.

La période ouvrant droit aux indemnités commence dès la première journée de grève. Ces indemnités seront versées rétroactivement d’après les listes de présence fournies par les sections locales pour toutes les périodes complètes pendant lesquelles les membres ont participé à la grève (p.ex. nombre de jour passé sur la ligne de grève pendant au moins quatre heures) et pour la durée autorisée de la grève.

Si votre section locale bonifie l’indemnité de grève de l’AFPC, il en revient à votre section locale de prendre les dispositions qu’elle jugera les plus adéquates pour les versements de cette bonification.

L’Agence du revenu du Canada ne considère pas les indemnités de grève comme forme de revenu imposable.

L’AFPC a mis en place des mesures financières qui vous mettront à l’abri des coups durs durant une grève. 

Durant une grève générale, tous les membres qui participent à la grève pour un minimum de quatre heures par jour ont droit à un indemnité quotidienne minimale de 75 $.

Vous pouvez aussi faire une demande d’aide financière auprès du comité qui administre le Fonds pour alléger les difficultés. Ce fonds a été créé pour venir en aide aux membres de l’AFPC qui éprouvent des difficultés financières durant une grève ou un lockout.

  • Gardez-vous au courant de la situation et des enjeux en cause en visitant le site web national de l’AFPC au www.psac-afpc.com
  •  Assurez-vous de mettre vos informations à jour dans votre profil afin d’être mis au courant des derniers développement. Cliquez ici pour mettre à jour vos informations ou contactez votre section locale.
  • Soutenez votre équipe de négociation lors du vote de grève. Un mandat de grève fort donne à votre équipe de négociation plus de poids à la table des négociations.
  • Organisez vos finances et mettez vos réseaux de soutien en place. 
  • Mobilisez-vous dans votre milieu de travail.